Ressource
Études

16 résultatrésultats
Études

Tiers-Lieux, des infrastructures civiques de résilience

Pascal DESFARGES

Pascal Desfarges fait le panorama, au travers de terrains inspirants et d’une analyse théorique, des manières dont les tiers-lieux dessinent de nouvelles géographies d'infrastructures civiques, facilitent une médiation des communs, et mènent à penser les territoires comme “cités contributives” et “infrastructures sociales”. Ceci, par la capacité des tiers-lieux à fédérer au niveau local des communautés distribuées où le citoyen est contributeur au sein de formes de démocraties contributives, “petites unités locales distribuées dans l’espace public qui valorisent une culture de la coopération mettant en scène le principe de la subsidiarité dans la fabrication d’infrastructures civiques de proximité”. La Quincaillerie Numérique à Guéret ou encore La médiathèque Intercommunale entre Dore et Allier à Lezoux permettent d’ancrer le propos de l’auteur qui préfère à la smart city, l'intelligence de la ville : "c’est-à-dire celle co-produite, fabriquée avec les citoyens en partenariat avec les politiques publiques".
Lien vers l'article
Études

Logistique des circuits alimentaires courts de proximité

RMT Alimentation Locale

Depuis 2015, le RMT (Réseau Mixte Technologique) Alimentation Locale a engagé une réflexion sur la logistique des circuits alimentaires courts et de proximité (CACP), c’est-à-dire l’organisation des flux de matières, des flux d’informations et des flux financiers au carrefour de la recherche et du faire. Depuis 2020, et après de premières publications exploratoires, le RMT Alimentation Locale a constitué un groupe de travail oeuvrant à la rédaction d’un état des lieux des circuits courts alimentaires en France. Parmi elles, le rapport commandé par la Fondation Carasso : “Logistique des circuits courts alimentaires de proximité : état des lieux, nouveaux enjeux et pistes d’évolution”. Ce rapport, accompagné d’une synthèse, cartographie les problématiques et enjeux de la logistique des circuits alimentaires courts et de proximité, en référençant les initiatives existantes - notamment les mécanismes de mutualisation à l'œuvre entre acteurs - potentiels démonstrateurs pour un passage à l’échelle. Les tiers-lieux nourriciers et alimentaires pourraient compter parmi les points nodaux du développement de circuits alimentaires de proximité.
Lire le rapport
Études

L’alimentation des personnes en situation de précarité : de l’assignation à l’émancipation ? Construire des Tiers-Lieux de solidarité et de transition alimentaire avec et pour tou.te.s

Spelca BUDAL, Virginie POUJOL, Pauline SCHERER, Laure VIART

Lieu interrogeant la notion de communs, plaçant au cœur de leur démarche la dimension collective, les tiers-lieux sont des espaces au carrefour du public et du privé, inventant d’autres modes de coopération territoriale à partir de la force motrice de la société civile. Ils permettent un décloisonnement des approches (institutionnelles, sectorielles), des rôles et postures, favorisant - par le droit à l’erreur - la libre expérimentation. Dans le champ de l’intervention sociale, les tiers-lieux deviennent, notamment par l’hybridité des usages qui s’y exercent, des leviers pour l’implication de communautés locales dans la solidarité alimentaire, l’habitat, l’hébergement ou encore l’insertion. Dans les 80 pages de ce document, deux parties théoriques mettent en perspective les enjeux de l’intervention sociale avec le contexte évolutif de la précarité alimentaire, avant de zoomer sur six expérimentations en tiers-lieux de solidarité et de transition alimentaire (dans l’Hérault, le Gard et la Lozère) pour en tirer une analyse articulée à trois hypothèses. 1/ Le développement d’une approche territoriale, partenariale et systémique de l’accès à l’alimentation permettrait de créer de nouvelles opportunités d’accès à une alimentation choisie et plus durable pour les personnes en situation de précarité. 2/ Dans la perspective du droit à l’alimentation, la mise en œuvre d’une intervention sociale basée sur le développement du pouvoir d’agir notamment via le développement de savoirs et savoir-faire, favorise l’autonomie et l’émancipation en termes d’accès à l’alimentation et plus largement. 3/ Et enfin, la mise en place de modèles d’organisation coopératifs (incarnés par le Tiers-Lieu) favorise le développement de rapports sociaux égalitaires et solidaires, et de dynamiques de démocratie alimentaire.
Lire le rapport
Études

Baromètre élus locaux et tiers-lieux 2024

France Tiers-Lieux

Là où certains services de proximité reculent, les tiers-lieux se développent. Ils sont près de 3 500 en France aujourd’hui, 60% en dehors des métropoles et un tiers en milieu rural. Ils forment l’autre visage de la France qui innove. Loin des projecteurs, au cœur des territoires, les tiers-lieux développent l’économie de demain, plus écologique, sociale et solidaire. Les collectivités territoriales, premiers partenaires des tiers-lieux, ont un rôle essentiel à jouer pour accompagner ce mouvement et repenser, plus fondamentalement, la relation entre les administrations et la société civile. Nous constatons chaque jour l’importance des coopérations entre collectivités et tiers-lieux pour accompagner une nouvelle économie des territoires, pour consolider des projets d’intérêt général ou construire des réponses adaptées en hyper-proximité. C’est pour ces raisons que France Tiers-Lieux, l’Association des Maires Ruraux de France, l’Association des Petites Villes de France, les Intercommunalités de France, France urbaine, le Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire et l’Agence nationale de Cohésion des Territoires se sont associés pour lancer le Baromètre • Élus locaux et tiers-lieux. Nous sommes heureux de vous présenter ici les résultats de cette enquête, qui avait pour objectif de comprendre comment les élus du bloc local perçoivent les tiers-lieux, comment ils envisagent leur intégration dans le tissu social et économique. Cette première édition du baromètre a permis de recueillir l’avis de plus de 200 élus locaux. En s’appuyant sur les tendances de ce baromètre, le GIP France Tiers-lieux et les associations d’élus partenaires de cette démarche souhaitent poursuivre la construction d’outils d’acculturation et d’accompagnement qui répondent aux besoins des collectivités territoriales.
En savoir plus
couverture évaluation tiers-lieux
Études

Le soutien de l’état aux tiers-lieux sur les territoires

ANCT

La présente évaluation, réalisée par l’Agence Phare entre septembre 2020 et décembre 2022 à partir d’une méthodologie qualitative et participative, porte sur les effets de l’AMI sur les Fabriques de territoire. Plusieurs questions guident ce travail : dans quelle mesure l’État parvient-il à soutenir la diversité des initiatives de l’écosystème des tiers-lieux et quels sont les effets de ce soutien sur leur développement ? À quelles conditions les tiers-lieux soutenus par l’État peuvent-ils avoir des impacts sur les territoires ? Dans quelle mesure les relations entre les tiers-lieux et l’action publique en sont-elles renforcées ? Le contenu et les conclusions de ce travail visent à nourrir le débat public sur l’utilité des tiers-lieux en France, et sur les leviers que l’Etat peut mobiliser pour soutenir leur déploiement et la montée en charge de leurs activités dans les territoires
En savoir plus
Études

Le lien social, c’est la santé

La Coopérative Tiers-Lieux

Au sein de la Coopérative Tiers-Lieux, les sujets de société choisis nous touchent souvent de manière politique et intime. Penser la transition générationnelle à venir est l’enjeu de ce plan de travail. Vieillissement, aidance, handicap, perte d’autonomie sont les domaines d’occupation du champ sanitaire et médico-social sur lequel nous nous penchons avec les porteurs de projet depuis 2018. Arrimer la démarche tiers-lieu dans le quotidien de ces structures est un processus long que nous pouvons tout juste commencer à raconter.
Lire l'étude