Ressource
Livre et revue

29 résultatrésultats
Livre et revue

Les tiers-lieux culturels | Tome 2 Expérimenter, vivre et travailler autrement ?

Maud PELISSER, Billel AROUFOUNE, Matina MAGKOU, Emilie PAMART

Le deuxième tome de l’ouvrage présente des manières plurielles de faire des terrains avec la collaboration de nombreux tiers-lieux culturels et autres. Ces tiers-espaces sont imaginés, pensés et implémentés pour questionner les mutations contemporaines de la société et les formes émergentes d’art et de culture. Sont-ils des espaces rêvés comme des lieux d’un « enchantement qui revient » dans le sens de réaffirmation d’une confiance au monde et à son devenir ? (Thibaud, Tixier, Zaccaï-Reyners, 2023) Pour ces raisons, ces tiers-espaces ne demandent qu’à être vécus, expérimentés, travaillés.
Lien vers le site de l'éditeur
Livre et revue

Les tiers-lieux culturels | Tome 1 Identités en création

David GALLI, Clara GALLIANO, Vincent LAMBERT

Ce premier tome pose une question : qu’est-ce qu’un tiers lieu culturel ? Les identités de ces espaces publics semblent en création. Certains tiers lieux composent de nouvelles narrations, d’autres s’appuient sur leur histoire. À chaque fois, il s’agit de tiers espaces ancrés sur des territoires, au plus près des sociétés humaines et des différentes formes de la culture. Divers publics viennent y rencontrer un tiers : ainsi se côtoient les habitants, entrepreneurs, artistes, chercheurs et inventeurs autour de dynamiques. Espaces intermédiaires, les tiers lieux culturels sont rarement transgressifs, mais les auteurs de cet ouvrage montrent la place originale qu’occupent ces structures à un niveau national et international.
Vers le site de l'éditeur
Livre et revue

Les tiers-lieux et le développement territorial

Fabien NADOU, Guy BAUDELLE, Christophe DEMAZIÈRE

Numéro spécial de la revue d’Economie Régionale et Urbaine 2023/5 La diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication au début des années 2000 a contribué à l’apparition de nouvelles formes d’espaces qualifiés de « tiers-lieux » (Burret, 2017). On sait que dans ses travaux précurseurs le sociologue américain Ray Oldenburg (1989) avait défini le tiers-lieu comme un espace d’un nouveau genre ne correspondant ni au domicile ni au bureau, fréquenté par des personnes désirant travailler et créer autrement : café, bibliothèque publique, local associatif... Depuis lors, la notion de tiers-lieu a pris de l’épaisseur, aussi bien dans la littérature internationale (notamment en sciences de gestion et des organisations) que sur le terrain, avec la spectaculaire expansion du phénomène. Cette croissance s’est manifestée quelques années seulement avant la pandémie de COVID-19 et en miroir des mutations de l’organisation du travail et des écosystèmes entrepreneuriaux dans les pays occidentaux. Cependant, les dimensions spatiales et économiques des tiers-lieux ainsi que leur contribution au développement des territoires n’ont que récemment suscité des publications en science régionale.
Aller sur le site de l'éditeur
Livre et revue

Faire recherche en commun. Chroniques d’une pratique éprouvée

Pascal NICOLAS-LE STRAT

Face à la gravité des épreuves démocratiques, écologiques et sociales, les pratiques de recherche en sciences sociales doivent elles aussi se réinventer. Cet enjeu n’est pas l’affaire des seuls universitaires, mais de toutes les personnes qui tentent des alternatives et se mobilisent contre les inégalités et les injustices. Comment concevoir un « faire recherche » qui soit au rendez-vous des luttes et des mobilisations, qui contribue au développement des communs et qui renforce le pouvoir d’agir des collectifs concernés ? En chroniquant et en analysant ses propres engagements de chercheur, Pascal Nicolas-Le Strat défend une pratique de recherche qui soit elle-même en expérimentation, qui s’exerce en étroite coopération avec les personnes impliquées et qui se développe au cœur des milieux de vie et d’activité.
Vers le site de l'éditeur
Livre et revue

Pour une architecture des communs. Autoproduction et espaces collectifs

La Facto

Alors que les crises sociales et écologiques s’intensifient, la création d’espaces communs est aujourd’hui au cœur de nombreux mouvements d’émancipation. Si de nombreuses expérimentations autonomes donnent à penser autrement nos manières d’habiter les territoires, ce livre met en lumière des pratiques d’autoconstruction accompagnées par des professionnel·les jouant avec les cadres réglementaires pour mieux les vivifier, les bousculer ou les détourner. L’enjeu est le suivant : favoriser la construction collective et conviviale d’espaces de subsistance, de sociabilité ou de création, avec celles et ceux qui en auront l’usage. Pour ce faire, nous avons enquêté sur l’expérience de la cuisine de quartier de Récolte Urbaine, construite collectivement à Montreuil, ainsi que sur des initiatives menées par d’autres collectifs.
Lien vers le site de l'éditeur
Livre et revue

Nos tiers-lieux. Défendre les lieux de sociabilité du quotidien

Antoine BURRET

Nos Tiers-Lieux est une enquête rigoureuse et passionnante au cœur des tiers-lieux. Depuis les tavernes de l’Antiquité jusqu’aux hackerspaces du XXIe siècle, Antoine Burret retrace l’histoire et l’évolution du concept de tiers-lieu formulé par le sociologue Ray Oldenburg. Il l’interroge, le dissèque et le confronte à la réalité contemporaine. Qu’est-ce qui fait d’un espace un tiers-lieu ? Les tiers-lieux sont-ils devenus de simples lieux de consommation et de travail ? Comment rétablir leur fonction sociale ? Dans un monde où la privatisation de l’espace public et la marchandisation des relations humaines sont devenues la norme, Antoine Burret révèle l’importance des lieux de sociabilité dans le tissu social et politique. Il met en lumière les enjeux commerciaux qui menacent de les dénaturer, ainsi que les tentatives institutionnelles qui cherchent à les contrôler.
Commander l'ouvrage